Tout ce que peut faire le père pendant la grossesse

Vous allez bientôt devenir père ? Vous voulez vous impliquer dans cette attente, pour aider votre femme, et aussi pour trouver votre place dès maintenant au sein de la famille. Cet article vous donnera les clés de la réussite !

---

Vous voulez impressionner votre femme et lui offrir la check list de la naissance?

Imprimez-la, et cochez les cases. C'est si simple!

--- 

Dans cette interview, Benoît répond à 3 questions :

A partir de quand le futur papa peut-il s’impliquer dans la grossesse ?

Quelles sont les deux conseils les plus importants que le futur papa peut appliquer pour accompagner sa femme ?

Parlez-nous des méthodes de préparation à la naissance qui impliquent le père (Haptonomie, Naissance en chantant, Bonapace)

 

Qu’est-ce qu’on apprend dans cette vidéo ?

Aimer sa femme, simplement

Ça parait évident, mais croyez-moi, Benoit parle d’or : aimer sa femme, être là tout simplement, c’est lui apporter la sécurité affective dont elle a cruellement besoin pendant cette grossesse. Faire preuve d’écoute, d’empathie, de compréhension sont les choses les plus importantes que le père peut faire ou en tout cas manifester. Bien avant toute considération matérielle.

Écoutons Sophie, qui m’a dit récemment : « ce qui est très dur quand on est enceinte, c’est d’accepter la position de fragilité dans laquelle on se retrouve. C’est surtout vrai lorsqu’on est malade au début de la grossesse. Je détestais que mon mari me voie en train de vomir – ce qui arrivait tout le temps ».

Je n’ai pas besoin de commenter trop longuement ici : à chacun de trouver les mots et les attitudes qui conviendront. Ne traitez pas votre compagne comme une malade, mettez-vous simplement à sa place pour l’accompagner au mieux.

 

Le père peut aider la maman s’il est au clair dans sa tête

Cela peut paraitre étrange de nos jours, mais de nombreux hommes sont encore pris par surprise lorsqu’ils apprennent qu’ils vont devenir pères. Comprenez-moi bien : l’évènement lui-même est toujours une surprise, mais ce n’est pas la même chose si on s’y attend, si on s’y est préparé, ou si c’est une perspective totalement inattendue.

Un enfant, c’est toujours un projet qui se fait à deux. Si on est bien au clair dans sa tête, si on s’attend à apprendre la nouvelle car on a un projet d’enfant avec la maman, alors s’impliquer deviendra vraiment naturel.

Si c’est une surprise totale, alors on en reparlera dans un autre post..  

 LES LIVRES POUR LES FUTURS PÈRES

Adapter son quotidien à cette nouvelle situation

Votre job en tant que futur père sera de vous mettre à la disposition de votre compagne pendant la grossesse. Ses besoins et ses attentes vont changer, à vous de vous adapter.

Selon la façon dont vous répartissez les tâches entre vous, il vous faudra participer davantage au ménage, aux courses, à l’organisation en général, etc.

Il n’y a pas de recette miracle et c’est plutôt de bon sens dont il faut savoir faire preuve. Comme dirait ma sage-femme : certains soirs, cuisiner un bon repas est le meilleur cadeau que vous puissiez faire à la maman !

Questions sorties, disons-le franchement. Si vos potes ne sont pas capables de comprendre que non, vous ne pourrez pas sortir ce soir parce que vous restez avec votre femme qui a vomi 5 fois depuis deux jours, alors il est temps de faire le tri !

Participer à toutes les étapes importantes de la grossesse

Échographies, rendez-vous avec le corps médical, tests divers… Toute occasion sera la bonne pour vous permettre de comprendre un peu mieux ce qui se passe. Mais aussi, et surtout, pour montrer à votre femme que vous la soutenez et que vous comptez vous impliquer. Cet enfant vous l’avez fait à deux, ne l’oubliez pas !

--- 

 

 

--- 

Entrer ensemble en contact avec le bébé

Benoît, dans son livre, évoque les différentes méthodes de préparation qui impliquent le père, comme l’haptonomie par exemple. Ces séances ne sont pas toujours proposées, donc n’hésitez pas à les demander à votre maternité ou votre sage-femme.

Elles sont importantes parce qu’elles rendent concrète la relation entre les parents et l’enfant à venir, ainsi que la relation entre les parents eux-mêmes. Elles impliquent en général la voix, le toucher, ce qui n’est pas fréquent, et je ne connais personne qui ait regretté de participer à ces séances.

 

S’occuper des démarches administratives

Cette partie, n’ayons pas peur des mots, est vraiment la moins sexy de toute cette période. Raison de plus pour vous y atteler. Votre femme a autre chose à faire, c’est dans ces petites choses que vous montrerez votre engagement auprès d’elle.

Ce sera vous qui, dans la plupart des cas, irez à la mairie déclarer la naissance. Je vous garantis, c’est un grand jour : c’est le jour où la nation tout entière vous reconnait comme un père de famille. Ce n’est pas rien.

 

Préparer la chambre de bébé

Si vous avez la chance d’avoir une chambre prête à l’avance pour le bébé, alors c’est votre job de la mettre en place. N’hésitez pas à accompagner la maman dans la décoration : couleurs, accessoires… Vous verrez, au début on ne voit pas l’intérêt, mais on y prend goût.

Quant à l’installation à proprement parler, alors pas de doute : c’est à vous de monter les meubles, peindre, clouer, etc. pas question de laisser votre femme s’en occuper, ce n’est pas du tout le moment pour elle. Pour dormir les premiers mois, pensez a la Baby Box, évidemment.

LA BABY BOX

Préparer le grand jour

A la maternité, la maman va fournir l’essentiel du travail, ne nous mentons pas. Pour autant, votre soutien est absolument essentiel. Porter les bagages, reconnaitre le parcours à l’avance, filtrer les visites… autant de choses qui vont là encore permettre a la maman, et vous par la même occasion, de vivre ce moment dans les meilleurs conditions.

Le conseil que j’ai reçu à l’époque était simple, mais je ne l’ai jamais vu ailleurs : vous êtes en charge de l’animation. C’est-à-dire que c’est à vous de préparer de quoi supporter l’attente. Livres, tablette (et son chargeur) remplie de séries (rigolotes de préférence) car non, il n’y aura surement pas le wifi a la maternité.

Prenez aussi de la nourriture, pour vous et pour la maman : on ne sait jamais combien de temps on devra attendre !

 LA VALISE DE MATERNITÉ

Prendre ses dispositions professionnelles

Un conseil judicieux de l’ami Benoit : annoncez la nouvelle à votre entreprise, et assumez que vous allez devoir adapter votre quotidien.

Si vous croyez que prendre deux heures pendant la journée pour assister à l’échographie est trop demander, alors vous n’avez pas compris ce qui va vous arriver une fois que les enfants auront grandi !

De nos jours, je ne vois pas comment un employeur peut vous empêcher de vous adapter. C’est l’occasion pour vous de déléguer des tâches, faire confiance aux gens autour de vous, voire même de gagner en productivité : elle est pas belle la vie ?

J’ajoute, comme une évidence, mais on ne sait jamais : bien entendu, vous prendrez tout votre congé paternité . On y reviendra, mais si vous êtes de ceux qui ne voient pas l’intérêt, alors ce blog – toute notre philosophie- n’est vraiment pas pour vous.

 

Vous le savez, chez Happynest, on prend les parents pour des adultes. Dans cet article, je me suis permis d’être un peu plus directif que d’habitude, car en tant que père (plusieurs fois) je suis vraiment très convaincu de ce que j’ai écrit, parce que je l’ai vécu.

Prenez cette liste non pas comme une obligation, mais au moins comme une inspiration pour trouver votre propre façon de vivre cette période parfois un peu stressante, mais ô combien extraordinaire.

Découvrez