Quel est le rôle du père pendant l’accouchement ?

Dans ce troisième épisode de l’interview qu’il a accordée à la Baby Box Happynest, Benoît répond à nos questions :
L’accouchement arrive et je me sens inutile en tant que père : que puis-je faire ?
Est-ce que le père est obligé d’assister à l’accouchement ?

Pour les générations précédentes, la question ne se posait même pas. Un homme n’avait rien à faire dans la salle d’accouchement. Il était bien sûr au bistrot avec ses copains, pendant que, au mieux, sa mère ou sa belle-mère assistait sa femme pour mettre au monde son enfant.

D’aucuns le regretteront peut-être, mais comme disait déjà Bob Dylan en 1964, « the times, they are a changin’ ». Il est devenu commun de convoquer les hommes dans la salle d’accouchement, et autour de moi j’entends peu d’hommes qui oseraient s’y soustraire. Dans cette courte vidéo, Benoit remet la balle au centre en expliquant bien une chose qui me parait importante.

Les hommes sont les bienvenus dans la salle d’accouchement, mais pas pour faire du tourisme. Il est important qu’ils vivent l’évènement, mais il y a plusieurs manières de le faire. S’ils assistent à l’accouchement, ils doivent être prêts à voir leur femme souffrir, et à l’aider, y compris physiquement.

Pour la naissance de ma deuxième fille, plusieurs aides-soignants ont été très surpris que je n’apporte pas mon téléphone dans la salle, pour prendre des photos. L’une d’entre elles m’a même proposé de me prêter le sien.  Ça m’a vraiment interpellé, j’étais là pour être avec ma femme, simplement, pas pour faire un reportage photo ! Il était plus important pour moi de découvrir ma fille, lui donner son nom, vérifier que ma femme allait bien. Les photos pouvaient bien attendre – les SMS aussi.

La question d’assister à l’accouchement mérite donc une discussion approfondie au sein de votre couple – une de celles que vous voulez avoir au sein de votre heure hebdomadaire que j’évoquais ici. Il n’y a pas de vérité établie en la matière ; et donc le meilleur conseil que je puisse vous donner, c’est de ne pas écouter les conseils. La décision n’appartient qu’à vous !

Découvrez