Que faire de son sapin après Noël ?

Ce n’est pas un secret, la Baby Box est en carton. Ce que vous savez moins peut-être, c’est que ce carton est 100% Made in France. Plus précisément, il est fait avec du pin des Landes, dans des forêts gérées de façon responsable, c’est-à-dire selon le label Forest Stewardship Council ou FSC : sans pesticides, herbicides et engrais par exemple.

C’est pourquoi nous sommes tout particulièrement sensibles à une question épineuse (ah !) : mais que faire de mon sapin de Noël après les fêtes ?

sapin de noel dans la rue

Les sapins de Noël en chiffres 

Chaque année environ 6 millions de sapins sont vendus en France pour les fêtes, dont 5 millions de sapins naturels et 1 million de sapins artificiels. Cela représente un peu plus d'1 foyer sur 5. Il faut entre 8 et 10 ans à un sapin pour atteindre la taille requise par les familles pour égayer leur intérieur.

Depuis 2003, pour éviter la déforestation en France, leurs plantations sont agricoles et faites spécifiquement pour Noël. Leur production se fait principalement dans le Morvan et le Jura à partir de méthodes alternatives moins polluantes.

Cependant, il est important de souligner que ces forêts ne suivent pas le cahier des charges du label FSC, comme dans d’autres pays, la Suisse par exemple. Cela signifie que la filière a encore du progrès à faire pour respecter parfaitement l’environnement.

Le recyclage des sapins de Noël : une nécessité

Cela est d’autant plus criant pour ce qui concerne le recyclage des sapins. Combien d’entre nous laissent leur sapin devant leur porte une fois les fêtes terminées, transformant nos rues en cimetières géants pour sapins déplumés. Quel gâchis après de si beaux moments en famille ! Rappelons que c’est un délit passible de 150 euros d’amende.

Il n’existe évidemment pas de chiffres officiels, mais à Paris, où la collecte est organisée par la Mairie, l’année dernière seulement 70 000 sapins ont été récupérés et réutilisés, en compost principalement. Pourtant de nombreuses solutions existent, à commencer par le compostage qui permet d’utiliser le broyat du sapin comme fertilisant dans les jardins, publics ou privés.

Comment ? vous ne possédez pas de jardin ni de broyeuse à bois ? Pas de panique, il existe de multiples solutions. Voyez plutôt.

Quelles solutions pour son sapin après Noël ?

Voici plusieurs solutions qui s’offrent à vous pour limiter les dégâts. C’est dans tous les cas une excellente activité à faire avec vos enfants ce week-end, l’occasion de les sensibiliser à ce geste simple.

Jeter son sapin, mais aux bons endroits

A Paris, la ville organise la collecte : depuis le 26 décembre et jusqu’au 27 janvier, 174 points de collecte sont disséminés dans toute la capitale pour vous permettre de laisser votre sapin, sans sac, ni décoration ni neige artificielle. Toute la liste des points de collecte est ici . De très nombreuses autres villes organisent la collecte, soit directement, soit en partenariat avec des associations. Renseignez-vous sur le site internet de votre mairie.

Collecte de sapins à Paris

 

Vous pouvez aussi l’apporter à la déchetterie. Il a parfaitement sa place au milieu des déchets verts, il sera transformé en compost avec le reste – il apporte une touche acide souvent bienvenue dans l’équilibre naturel.

Rapporter son sapin en jardinerie

Plusieurs enseignes proposent des solutions de reprise, renseignez-vous dans le magasin le plus proche de chez vous. Certains offrent même des bons de réduction en échange, comme Botanic par exemple (lien non sponsorisé).

Transformer son sapin en bois de chauffage

SI vous avez la chance de vivre à la campagne, alors débitez simplement votre sapin et utilisez-le dans votre cheminée ou votre poêle. Les épines apportent une délicieuse odeur dans la maison!

Le sac Handicap International

Il est un peu tard maintenant pour en parler, mais prenons date pour l’an prochain. Depuis 25 ans, l’association Handicap International propose a la vente un sac doré, afin de récolter des fonds pour leurs œuvres. Placé au pied du sapin, il récupère les aiguilles qui tombent et vous permet de donc de jeter votre sapin proprement – très utile pour nos petits appartements.

Ce qui est doublement positif avec cette initiative, c’est que ces sacs sont maintenant fabriqués avec des céréales non OGM françaises. Cela rend ce sac 100% biodégradable et compostable. Il porte le label « OK compost » et se composte en seulement 4 à 8 semaines. Vous pouvez donc jeter votre sapin dans son sac en déchetterie avec les déchets verts.

Les alternatives au sapin coupé

Pour aller plus loin dans la démarche, de plus en plus de familles choisissent de faire évoluer leur comportement, en optant pour un sapin en pot, ou bien en se passant de l’arbre sapin.

Les sapins en pot

Acheter un sapin en pot, c’est l’assurance de pouvoir le replanter ensuite. C’est évidemment difficile pour les citadins que la plupart d’entre nous sommes, mais à la campagne c’est très facile. Planter son sapin dans le jardin après les fêtes est une jolie activité à faire en famille, c’est le geste le plus écologique qui soit. Je connais des familles qui ont planté une véritable forêt au fur et à mesure des années, chaque enfant se souvenant de « son » année avec fierté et émotion.

Les autres sapins

De plus en plus de familles optent tout simplement pour les sapins en papier, en carton, en bois recyclé. Je mets plusieurs exemples ici. Un peu sceptique au début, je dois avouer que je pense à cette option pour l’année prochaine. En plus, c’est encore une activité sympa, responsable et ludique à faire avec ses enfants, qui comprennent très bien les implications lorsqu’on leur explique.

Sapins écologiques et responsables

C’est passionnant de se prendre un peu de recul sur des pratiques qui nous semblent tellement naturelles, comme avoir un sapin chez soi pour Noël, pour voir comment faire évoluer nos pratiques vers plus de responsabilité. Cet article sur les sapins nous a ouverts les yeux, j’espère que ce sera le cas pour vous aussi. À vous de jouer maintenant !

Ecrire un commentaire